maison d'hotes biarritz

L'immobilier au Pays Basque va-t-il baisser un jour ?!

Actuellement, le marché de l'immobilier pays basque connait de grandes turbulences en ce qui concerne le secteur haut de gamme qui se situe entre les montagnes et l'océan. En effet, n'importe quelle transaction est tout simplement au ralenti. Les comportements entre les vendeurs et les acheteurs ne sont presque jamais en phase. Le volume des ventes est particulièrement très faible selon la majorité des notaires. C'est pourquoi ces derniers n'arrêtent pas de se plaindre. C'est la raison pour laquelle les acheteurs ont du mal à obtenir des crédits auprès de leurs banques. Si l'on ne parle que de l'immobilier haut de gamme, la baisse des prix pourrait atteindre les 30% au Pays Basque. S'il y a quelques années, une belle villa de prestige est vendue dans les 5 millions d'euros environ, actuellement même pour 3.5 millions d'euros, les vendeurs ont du mal à trouver des acquéreurs. Le seul souci est alors que le Pays Basque possède beaucoup plus d'offres mais moins de demande.

De nombreux choix pour la vente

Pourtant, en ce qui concerne la vente, les acheteurs peuvent avoir beaucoup de choix. En effet, de plus en plus de constructions voient le jour chaque mois, chaque semaines voire chaque jour. De nombreux biens sont alors destinés à la vente surtout des biens d'exception. Et la majorité des propriétaires veulent résider à l'étranger en allégeant leurs patrimoines immobiliers en France. Au côté des acheteurs, ces derniers deviennent de plus en plus exigeants. Ces derniers deviennent de plus en plus compétents dans le domaine. Ils sont alors de plus en plus informés en recherchant des informations ici et là. C'est ce qui les pousse à devenir de plus en plus exigeants. Si un bien est alors proposé au prix du marché, l'acquéreur sait parfaitement comment se positionner sérieusement.

Un marché divisé en deux

Au Pays Basque le marché de l'immobilier se divise en deux. Il y a celui qui se trouve dans les premières lignes. Soit les maisons qui sont placées dans le littoral. Et il y a les terres intérieurs où se trouvent de nombreux biens traditionnaux. C'est pourquoi même si les biens sont plus proches de l'océan, la majorité des acheteurs ne sont pas séduits. Ces derniers sont alors plutôt à la recherche de bien qui ne nécessitent plus de travaux mais qui sont pourtant très accessibles. Les appartements traditionnels des années 30 tout comme les années 70 ont alors un vent en poupe alors que les nouvelles architectures, les nouvelles constructions sont beaucoup plus délaissées.

Il y a aussi le prix. Tant que ce dernier est ajusté au marché, il y a plus de chances pour les biens d'être vendus qu'ils se trouvent au bord de la mer ou encore à l'intérieur des terres.

Laissez votre commentaire à propos de cet article